000

100

%

L’anthropologie des religions

Depuis sa fondation au XIXe siècle, l’anthropologie sociale et culturelle a toujours porté un intérêt particulier à la religion, à ses origines, ses formes et ses variations. L’anthropologie des religions s’est constituée à partir de l’étude de systèmes de croyances (magie, sorcellerie, animisme, totémisme, chamanisme…) et d’objets empiriques particuliers (mythes, rites, croyances, représentations, organisations sociales), élaborant des théories et forgeant des méthodes qui lui confèrent une place singulière dans les sciences religieuses et les sciences humaines. Les mutations rapides et profondes que connaissent les sociétés au XXIe siècle sont l’occasion de réaffirmer sa pertinence, tout en renouvelant ses perspectives et ses terrains.